Le vignoble

Le Vignoble c’est une passion, mais aussi l’occasion de partager des activités entre nous, vignerons et amis.

Vous trouverez plus bas les dernières nouvelles sur les activités. Si vous désirez vous joindre à nous pour les vendanges ou autres activités, vous êtes les bienvenus: laissez-nous votre adresse de courriel et nous vous contacterons au moment des activités.

Les vignerons trouveront des renseignements utiles : Un encadré sur le prochain entretien que requiert la vigne, et plus bas des documents références.

Prochaines activités

  • Vendanges 2019

    Nous allons bientôt procéder aux vendanges. Si vous êtes intéressé(e) à participer, laissez votre adresse de courriel au groupe des vignerons.

    Pour l’instant, nous prenons des lectures des taux de Brix des raisins pour connaître leur taux de sucre et ainsi déterminer le moment des vendanges.

    Lorsque la date sera connue, vous serez informé par courriel. Vous recevrez aussi un lien vers Doodle pour vous inscrire.

    Bonnes Vendanges!

    Raisins rouges (Source : Jean L (Lobo))
    Lire l'article →
  • Rapport de l’agronome

    Lors de notre assemblée générale, Bernard nous a fait part du rapport de l’agronome qui a visité notre vignoble.

    Voici le Rapport de la visite de l’agronome du 11 juin 2019 (en format pdf)

    Sujets abordés notamment: – Les maladies et les traitements pour y remédier. – Ébourgeonnage et épamprage à faire de façon urgente dans les rangées où ça n’a pas été fait. – Même si un traitement a été étendu pour empêcher la pousse de mauvaises herbes, il faut arracher celle qui a déjà poussé. – Fertilisation à faire par l’apport de fumier pour les plants les plus faibles côté nord.

    Lecture suggérée: Sunlight Into Wine par le Docteur Richard Smart

    Lire l'article →
  • Et c’est parti…!

    Message de Bernard:

    «À toutes les vigneronnes et tous les vignerons

    À vos sécateurs! C’est partie, la vigne est réveillée. Il faut remonter la deuxième broche, assez haut pour qu’elle ne vous nuise pas dans vos travaux de taille et de tri des bourgeons. Enlever le bourgeon secondaire qui pousse dans l’aisselle du bourgeon principal que vous aurez choisi. Notre visite en Toscane a une fois de plus confirmé que la taille est essentielle pour de bon résultats. Là-bas, ils ne gardent que quatre bourgeons (grappes) par cep. Alors ne vous gêner pas et tailler sévèrement. Notre vin en sera que meilleur. C’est le temps de partir ça du bon ‘’pied’’. Le guyot simple est une bonne idée quand vous jugez nécessaire. Avec six ou sept bourgeons par cep nous aurons environs une douzaine de grappes par cep, ce qui excellent pour faire du bon vin. BEAU RAISIN=BON VIN! Nous voulons de la qualité et non pas de la quantité.

    N’hésitez pas à demander de l’aide et des conseils.»

    Lire l'article →
  • Documents références disponibles sur la page Vignerons et amis

    Localisation des saveurs sur la langueLors de notre rencontre à la Pergola, Bernard nous a présenté deux documents :

    Ces documents sont disponibles parmi les documents référence sur cette page (en bas à droite).

    Lire l'article →
  • Les bouteilles

    Nous sommes toujours à la recherche de bouteilles – Cette année, nous n’avions pas eu le choix que d’utiliser des bouteilles non-conformes car il nous en manquait. Plus vous récupérez de bouteilles, moins qu’il y aura à en acheter pour l’année en cours.

    Nous manquons surtout de bouteilles de vin de glace/vendanges tardives.

    Votre aide sera grandement appréciée.

    Format des bouteilles recherchées

    Pour les vins tranquilles -De style ‘Bordeaux’… Goulot étroit prévu pour un bouchon de liège et l’épaule prononcé, -750 ml, d’une hauteur ne dépassant pas 30 cm (11po ¾… 12po, à la rigueur), -De couleur claire (blanche), verte ou ambre pâle (les bouteilles en verre brun foncé sont trop difficiles à nettoyer adéquatement et à remplir.) -Sans décoration ni embossure à même la bouteille (givrure ou médaillon héraldique).

    Pour le vin de glace/vendanges tardives -De style ‘Bordeaux’ encore mais plus étirée… Goulot étroit prévu pour un bouchon de liège et à l’épaule prononcé, -375 ml, d’une hauteur ne dépassant pas 33 cm (13 po, ) et d’un diamètre de 5,3 cm (2 3/32 po. ) -De couleur claire (blanche) ou brun foncé (Nous utilisons des bouteilles brunes pour le vin de glace et les bouteilles claires pour les vendanges tardives.) -Sans décoration ni embossure à même la bouteille (givrure ou médaillon héraldique).

    État des bouteilles -La bouteille doit être propre à l’intérieur et à l’extérieur. (Éviter l’eau de vaisselle qui peut laisser du gras à l’intérieur) -Pas d’étiquette, contre-étiquette ni bande ‘plombée’ ou en cellophane au goulot. -Aucun résidu de colle sur la bouteille (au besoin, nous pouvons mettre à votre disposition un solvant non toxique particulièrement efficace pour enlever les résidus de colle tenaces.)

    Lire l'article →

MAI – Ébourgeonnage, épamprage

Dès que possible :

  • 1 baguettes (guyot), couper les autres baguettes,
  • 6 bourgeons maximum sur la baguette,
  • 1 réserve, 2 bourgeons sur la réserve
  • Enlever les bourgeons de la base sauf 1 (futur courson).

Ébourgeonnage, épamprage

En enlevant les bourgeons et pampres (pousses vertes) en mai, on détermine combien de grappes vont pousser plus tard, la structure du plant. On contrôle la production du plant et on assure sa pérennité.

Pourquoi le guyot simple La taille en guyot simple est privilégiée pour favoriser le mûrissement des raisins, pour éviter les «avortons», pour éviter de surcharger les plants.

Taille au printemps 1 – Enlever les baguettes en trop Pas plus de 1 baguette (guyot simple). A l’automne, certains ont laissé des baguettes en surplus pour se prémunir en cas de gel des bourgeons. Il faut les tailler.

2 – Enlever le surplus de bourgeons sur les baguettes (pas plus de 6 par baguette) Il faut contrôler le nombre de grappes qui vont pousser. Pour ne pas épuiser le plant, pour de plus belles grappes. C’est maintenant que nous pouvons déterminer ce nombre en enlevant les bourgeons en trop.

3 – Les réserves : on ne garde que 2 bourgeons Ils nous donneront 2 coursons qui deviendront les baguettes 2020 lors de la taille d’automne.

4 – La base du plant Il faut enlever les bourgeons de la base du plant. Ils se multiplient et épuisent le plant. On peut conserver 1 bourgeon, celui qui est le mieux situé pour devenir une réserve à l’automne.

Documents références:

Notes de cours sur la taille (2015)

Guide d’identification des principales maladies de la vigne Agriculture et agroalimentaire Canada

Agri-Réseau Avertissements et Bulletins d’information

Les bourgeons et le gel – photos Agri-Réseau Bulletin no 01 de 2014

langue_thLocalisation des quatre saveurs sur la langue,

Maîtrise de la charge des ceps

Rapport de la visite de l’agronome du 11 juin 2019 (en format pdf)